Vers de nouveaux modes de consommation d’habillement

Photo Hélène Denamps

Photo Hélène Denamps

Le prochain salon Tradexpo, dédié aux « produits tendances à prix light », aura lieu du 4 au 8 septembre prochain au parc des expositions du Bourget. A l’occasion de ce salon, pour la deuxième année consécutive, Ipsos a réalisé, en partenariat avec le magazine LSA, une enquête sur la perception de la crise économique par les Français. Parmi les solutions d’adaptation à la baisse de leur pouvoir d’achat, la réduction « en premier» du budget d’habillement par 30% des personnes interrogées et de façon plus globale par près d’un français sur deux (48%). Il s’agit de loin de la plus importante mesure de restriction devant la décoration (24%), le bricolage-jardinage (18%), les jouets (11%) et les produits d’hygienne -beauté (5%).

La majorité des Français (56%) continue de se serrer la ceinture en constatant une baisse de son niveau de vie depuis un an. Un constat du essentiellement à la hausse des prix (57% vs 73% en 2008) mais aussi, ce qui est nouveau, à la stagnation des salaires (27%).

Quatre Français sur dix ne croient pas à une perspective d’amélioration prochaine et se contraignent à des réductions budgétaires, marquant l’évolution de leurs habitudes de consommation.

Près d’un Français sur deux (49% vs 45% en 2008) renonce davantage à acheter certains produits qui ne sont pas de toute première nécessité comme les accessoires de mode, les objets de décoration ou autres jouets et matériels de haute technologie. Les dépenses consacrées aux loisirs sont également plus contrôlées (43%) qu’en 2008.

Quatre Français sur dix (42%) recherchent définitivement les produits les moins chers, quelque soit le pays où ils ont été fabriqués.

Dans ce contexte, les achats dans les magasins discount semblent s’installer et d’autres modes d’achats alternatifs se développent dans les mœurs de consommation.

Internet est un lieu d’achat « souvent » ou « parfois » utilisé par 42% des personnes interrogées, tandis que les magasins de déstockage et de démarque sont régulièrement fréquentés par 38% des Français.

Concernant les ventes privées, ils sont 81% à ne « jamais » ou « rarement » acheter lors des ventes évènementielles, ce qui laisse envisager un très important potentiel de développement à exploiter.

Enquête réalisée au mois de juillet 2009 auprès d’un échantillon de 1.015 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

http://www.ipsos.fr

http://www.tradexpo-paris.com

Conférence TRADEXPO-IPSOS : Les Français face à la crise : vers de nouveaux modes de consommation ?

Tous les jours à 12h00 du 4 au 8 septembre dans le médialounge du salon

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s