Doit-on lire Nietzsche dans son dressing ?

Forum tendances Excess été 2010 - Photo Hélène Denamps

Forum tendances Excess été 2010 - Photo Hélène Denamps

Au dernier salon du prêt-à-porter, le forum des tendances été 2010 a permis aux visiteurs de connaître un grand moment de jubilation intellectuelle. Aussi inattendu, que cela puisse paraître, les professionnels du prêt-à-porter féminin ont vu à la porte de Versailles des installations artistiques, que les amateurs d’art contemporain ont l’habitude de contempler au Palais de Tokyo. Une installation éphémère, en guise de forum tendances, organisée par la Société d’Alexandra Senes (S.A.S). Nous, on pousse un S.O.S !

Forum Less été 2010 - Photo Hélène Denamps

Forum Less été 2010 - Photo Hélène Denamps

« C’est dans l’air du temps, de la mode, de l’art », annonçait Prêt-à-porter Paris (PAPP®) et la mode y a été élevée au rang de concept esthétique, en révélant les tendances « des envies de demain » sous l’angle de la dualité de l’apollinien et du dionysiaque.

 

Cette dualité reconnue pour être à l’origine du développement de l’art est particulièrement chère au philosophe Friedrich Nietzsche, qui en a fait le sujet de son livre au titre funeste  la naissance de la tragédie (1871). Ce qui dans un contexte de net recul de consommation d’habillement (-2,6%) au premier semestre 2009 (source IFM), peut être de mauvais augure. Augure étant défini dans le Larousse, par « présage, signe par lequel on juge de l’avenir ».

 

Forum excess été 2010 - Photo Hélène Denamps

Forum excess été 2010 - Photo Hélène Denamps

Mais S.A.S (Société d’Alexandra Senes) nous avait prévenu, en glissant dans la lecture du programme que « les philosophies antiques devraient être relues dans les dressings car ces dualités se posent aussi quand il s’agit de faire son shopping ». Le commentaire souligne qu’« on est less ou excess », ce qui exclut d’emblée tout rapprochement des extrêmes pour la création d’une posture alternative. En tant que pro-recessionista, mes certitudes sont ébranlées. Moi qui ai laissé de côté, le « dépenser plus », pour l’achat raisonnable. Plutôt adepte de la slow fashion, je serais plutôt « less » que « excess », mais un peu des deux quand même. Et  j’en arrive à la question posée en préambule de cette expo : Quelle mode nous procure le bonheur ? »

Affiche du salon du prêt-à-porter été 2010 - Photo Hélène Denamps

Affiche du salon du prêt-à-porter été 2010 - Photo Hélène Denamps

Bref, après cette envolée « dans l’air», thème de l’édition de ce salon (le saut dans le vide, vous connaissez?) , nous repartons pour de la haute voltige philosophique : « ainsi est In Vivo (Less is more) ou In Vitro (Less is too much), Excess est In Situ (La femme est immobile et soumise à tout ce qui gravite autour d’elle) ou Ex Situ (elle part dans tous les sens). Quésako ? Vraiment Sorry, je n’ai pas tout compris…

Et de poursuivre : « La mode nous propose tout et son contraire, vous ne savez plus quoi choisir . Explosion de mode vous fait monter sur la balance et calcule votre propension à l’excès et au less». A ce forum manquait un quiz : « Etes-vous apollinienne ou dionysiaque ? », Allez-vous faire le plein de votre dressing après en avoir fait le vide en invitant vos copines à troquer votre cachemire « Zadig & Voltaire » contre une petite robe « Maje » ?

Mais au fait, quelles sont les tendances de l’été 2010 ?

Décodage tendances & envies de demain : explosion de mode » PE 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s