La Perla sort le grand jeu de séduction

Vitrine La Perla-Photo Hélène Denamps

Vitrine La Perla-Photo Hélène Denamps

Depuis 1954, date de sa création, La Perla, marque de lingerie italienne a imposé ses codes du glamour et de la sensualité.

L’histoire raconte que sa fondatrice, Ada Masotti, corsetière à Bologne, cousait ses soutiens-gorge dans son petit appartement. Elle les livrait ensuite dans une boîte en bois tendue de velours rouge, évoquant les coffrets à bijoux.

Alberto Masotti, un temps successeur de l’entreprise maternelle, définissait la marque comme « des transgressions du luxe, des désirs de satisfaire une curiosité interdite ». En octobre 2008, le groupe américain JH Partners reprend La Perla dans sa totalité. Les émotions à fleur de peau prennent alors une drôle de tournure, et la structure à cerceaux repérée dans la vitrine d’un quartier chic, soutient sans doute beaucoup mieux les jupons du XIXéme siècle que la promesse d’une séduction ravageuse. A moins que la crinoline, (appellée également tournure) et la perruque en forme de glace à l’italienne (celle qui fait des torsades) annoncent un nouvel imaginaire érotique qui nous fera succomber à la tentation !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s