Douceurs toxiques chez Ladurée

Vitrine Ladurée-Photo Hélène Denamps

Vitrine Ladurée-Photo Hélène Denamps

L’automne est la saison des champignons. Ladurée, l’illustre maison fondée en 1862, réputée pour la fabrication de ses douceurs, inaugure en vitrine le parfum innovant de l’amanite tue mouche. Le spécimen est bien rouge à petites taches blanches appétissantes comme les perles de sucre des chouquettes. Pour ce temple de la gastronomie et de l’innovation pâtissière, la tendance se prépare à sortir des sous-bois. Le macaron vanille à la truffe noire de Pierre Hermé, surnommé par les américains le « Picasso of pastry », fait désormais figure de classique. Mais, que l’on se rassure, il ne s’agit bien entendu que d’un décor!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s