Bien dans ses pompes avec Delphine Cossais

Exposition Delphine Cossais - Photo Hélène Denamps

Quand un peintre rêve de Haute Couture, cette influence transparaît dans son œuvre. Au travers de son exposition, qui s’intitule « Collectionneuse de chaussures » Delphine Cossais, nous entraîne dans un univers de séduction toute féminine. Plutôt poupée que pin-up, sa passion des sacs et tout particulièrement des chaussures, nous scotche littéralement à la vitrine de la Galerie Jamault.

Modèles iconiques

it bag Louis Vuitton de Delphine Cossais

Ce qui frappe, avant tout, c’est le pouvoir des marques de luxe. Ballerines Repetto, sac monogrammé Louis Vuitton, sac matelassé 2.55 Chanel apportent la vision d’une artiste sur des produits iconiques de notre époque.

it shoes de Delphine Cossais - Photo Hélène Denamps

Concernant les chaussures, sur son blog, l’artiste coloriste explique qu’elle a « toujours été fascinée par la ligne galbée d’une paire de bottes, La cambrure d’une sandale, le décolleté d’un escarpin…  ou bien encore le talon aiguille :  symbole même de la séduction féminine. »

Mix & Match de Delphine Cossais

Une opinion que partage le créateur Christian Louboutin :Quand une femme est campée sur des talons, son corps change, son centre de gravité n’est plus le même, le “body language” évolue. Perchée sur des talons, la femme marche lentement. Elle est plus attentive au monde, réceptive aussi à tout ce qui peut se passer.Pour moi, ajoute-t-il, les chaussures sont toujours associées à quelque chose de sensuel.

It shoes customisées

it shoes girly de Delphine Cossais

L’amateur d’art appréciera l’interprétation de la fameuse semelle rouge des chaussures Louboutin ou les imprimés d’inspiration Miu-Miu ou Marni, sur les babies des poupées en chiffon, les bottes d’allure seventies ou les compensés en mix & match d’imprimés feuillage et pois. Des objets du désir à regarder et à collectionner. Et même si certains psychanalystes avancent que les femmes qui accumulent les chaussures sans les porter traduisent un refus de vivre leurs fantasmes à fond. Regarder les créations de Delphine Cossais est un vrai plaisir pour les fashionistas qui fonctionnent en mode arty. Rendez-vous à la Fashion Week, qui débute le 28 septembre à Paris.

Galerie Jamault
19, rue des Blancs-Manteaux
75004 Paris
Du mardi au vendredi de 13h à 19h et le samedi de 11h à 19h
http://www.galeriejamault.com
 
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s