Un été 2012 simple, coloré et vintage

Forum Intersélection été 2012 - Photo Hélène Denamps

A l’occasion du salon Intersélection, les courants de l’été 2012 sont décryptés par Sylvie Maysonnave, chargée de l’élaboration des tendances d’Eurovet.

Coloré, subtil , simple, frais, délicat, fluide et ultra-léger pourraient être quelques uns des mots clés, qui résument les prochaines collections de prêt-à-porter pour la distribution organisée et les enseignes de mode. L’analyse des collections des exposants et des créateurs de la fashion week (New-York, Londres, Milan et Paris) fait apparaître un juste équilibre entre moins de décoration, et plus de travail de coupe avec une attention toute particulière portée aux finitions des vêtements. Lire la suite

Publicités

Barbès Millenium par Sakina M’sa

Barbès Milenium - Photo Hélène Denamps

Après avoir consacré une partie de son activité « Mode-Couture » à la réutilisation du bleu de travail (Blue line), la créatrice Sakina M’sa lance le manifeste Barbès Milenium.

Plus proche du film « La science des rêves » de Michel Gondry, que du manifeste du parti communiste de Karl Marx et d’Engels, cet évènement, désormais mensuel, est conçu comme une usine à rêve d’échanges culturels. Lire la suite

Mignonne allons voir « Au nom de la rose »

Au nom de la rose - Photo Hélène Denamps

Le langage des fleurs recèle bien des mystères et la rose en est un merveilleux exemple. Selon l’encyclopédie des symboles, la rose « de façon quasi universelle, symbolise la joie de vivre, celle qui éclate à la fin de l’hiver et qui chante la victoire (ne fut-elle que provisoire) de la vie sur la mort. » Une belle manière de débuter l’année en mettant le focus sur l’enseigne « Au Nom de la Rose », le fleuriste atypique, dont le concept est celui de la monofleur. Lire la suite

Mes meilleurs voeux à partager

C’était en septembre dernier, au salon du Vintage à l‘Espace des Blancs Manteaux. J’ai adoré ce groupe de bustes « à la Twiggy » au regard aiguisé et espiègle posé sur les badauds. Ouvert à la nouveauté, ce groupe dégageait un sentiment de complicité et de partage où l’humour occupe une place de choix. A l‘image de cette saynète, mes mots clés pour les prochains mois seront donc « découverte, complicité, partage » pour avancer ensemble vers un monde meilleur. Très bonne année !

Pop up store des lauréats du Prix de la Mode au Printemps Nation

Espace Prix de la Mode Printemps Nation - Photo Hélène Denamps

La troisième édition du Prix de la Mode du Printemps Nation, organisé en partenariat avec la ville de Paris s’était tenue le 14 octobre dernier. Le prix public, élu par les clientes du Printemps Nation,  avait été décerné à Romina Scarpeccio et le prix du jury professionnel, avait été attribué à (No) Smoking  et à  Nanduti & Iponée, pour la conception et la réalisation d’une silhouette de prêt-à-porter. En guise de récompense, les Ateliers de Paris, partenaires de cet évènement offraient un accompagnement économique aux lauréats tandis que Le Printemps Nation mettait à la disposition des lauréats un espace de vente personnalisé. Cet espace est actuellement ouvert et propose, jusqu’à la fin du mois de décembre, les trois univers des créateurs. Lire la suite

Lady Grey, le chapitre 4 de la saga Dior

Lady Dior - Photo Hélène Denamps

L’hommage à l’emblématique sac Lady Dior s’achève. Après Paris (Lady Noire), New-York (Lady rouge), et Shangaï (Lady Blue), Londres (Lady Grey)est le décor du dernier épisode de la saga Lady Dior. Le film a été tourné par John Cameroun Mitchel. Marion Cotillard y incarne le rôle d’ une artiste de burlesque au grand coeur. Les regards (aux yeux smocky) chargés d’émotion se substituent aux dialogues. On notera la présence décalée d’une flasque à whisky, coordonnée au mini sac Lady Dior. Après avoir séduit son auditoire, Marion Cotillard, partira en tournant définitivement le dos à son passé. Et c’est à ce moment d’extrême tension, qu’au beau milieu de la foule, le miracle se produit…….Un grand moment de storytelling.

 

Soldes flottants : statu quo

Vitrine Burton - Photo Hélène Denamps

Une décision en demi-teinte au pays des soldes flottants. Je ne peux pas m’empêcher de penser à l’expression du « monde flottant » ou ukiyô, du japon du XVIIe siècle, reflet d’un monde léger mais éphémère, transposé dans les fameuses estampes japonaises (ukiyô-e). Les êtres passent, s’évanouissent et réapparaissent peut-être sans fin,  mais, le lundi 6 décembre, nos soldes flottants, ont été maintenus pour 2011, par décision gouvernementale. Lire la suite