Exposition Dior au Bon Marché

L'étoile porte-bonheur de Christian Dior-Photo Hélène Denamps

Jusqu’au 26 mars, le grand magasin de la rive gauche

, présente un écrin intime et luxueux, réunissant la quintessence de l’univers Dior.

Ambiance magique et feutrée en parfaite opposition avec la tempête médiatique, qui entoure le départ de John Galliano de la célèbre maison de l’inventeur du New Look. Dans le titre de l’exposition figurent deux dates : 1947 – 1997.

Le tailleur "Bar" de Christian Dior- Photo Hélène Denamps

La première, 1947,  est celle de la création du mythique tailleur Bar, qui fit s’exclamer la journaliste Carmen Show : « it’s a new look » et la seconde, 1997, la date de la nomination du créateur britannique à la direction artistique de la maison Dior.

Lire la suite

Publicités

La serial frénésie de Sakina M’sa

Défilé Sakina M'sa été 2011- Photo Hélène Denamps

Quand la mode devient une affaire de classe qui défie les catégories sociales.

La créatrice Sakina M‘sa, anthropologue de la mode, est adepte de Jean Baudrillard. Elle a été lauréate d’une bourse de soutien à des entrepreneurs sociaux  remise par PPR en juin 2010. Appliquant à l‘habillement la valeur de signe et la logique sociale, Sakina M’sa confirme le brouillage des codes et des catégories sociaux professionnelles dans son défilé de l’été 2011. Lire la suite

Twenty-Two Less Two au 104

Twenty-Two Less Two (2009) - Photo Hélène Denamps

Michelangelo Pistoletto a brisé la glace lors d’une performance exceptionnelle au 104, le 11 décembre dernier. Représentant de l’Arte Povera, celui, que l‘on surnomme « l’artiste au miroir » a repris son thème de prédilection de la perception et du double. Lire la suite

Mignonne allons voir « Au nom de la rose »

Au nom de la rose - Photo Hélène Denamps

Le langage des fleurs recèle bien des mystères et la rose en est un merveilleux exemple. Selon l’encyclopédie des symboles, la rose « de façon quasi universelle, symbolise la joie de vivre, celle qui éclate à la fin de l’hiver et qui chante la victoire (ne fut-elle que provisoire) de la vie sur la mort. » Une belle manière de débuter l’année en mettant le focus sur l’enseigne « Au Nom de la Rose », le fleuriste atypique, dont le concept est celui de la monofleur. Lire la suite

Mes meilleurs voeux à partager

C’était en septembre dernier, au salon du Vintage à l‘Espace des Blancs Manteaux. J’ai adoré ce groupe de bustes « à la Twiggy » au regard aiguisé et espiègle posé sur les badauds. Ouvert à la nouveauté, ce groupe dégageait un sentiment de complicité et de partage où l’humour occupe une place de choix. A l‘image de cette saynète, mes mots clés pour les prochains mois seront donc « découverte, complicité, partage » pour avancer ensemble vers un monde meilleur. Très bonne année !

Midnight bath towel au Palais de Tokyo

Idées Cadeaux au Palais de Tokyo - Photo Hélène Denamps

Fantôme d'Alber Elbaz au Printemps Haussmann-Photo Hélène Denamps

Les amateurs de vitrines de Noël savent qu’Alber Elbaz a remis les apparitions de fantôme au goût du jour. Ainsi, pour tous ceux désireux de prolonger la féérie du grenier hanté du Printemps Haussmann, le Palais de Tokyo propose un cadeau (pour l’occasion éternel). A défaut de drap, il s’agit d’une serviette éponge blanche « midnight bath towel » avec trous incorporés pour ne pas perdre le nord. Elle ne coûte que la modique somme de 35€. Pas sûr que l’éponge fromage, type mimolette, à 6€ juste à côté, fasse également rêver. Mais pas de panique pour les esprits, la boutique du musée n’a pas opté pour la gousse d’ail.

Pop up store des lauréats du Prix de la Mode au Printemps Nation

Espace Prix de la Mode Printemps Nation - Photo Hélène Denamps

La troisième édition du Prix de la Mode du Printemps Nation, organisé en partenariat avec la ville de Paris s’était tenue le 14 octobre dernier. Le prix public, élu par les clientes du Printemps Nation,  avait été décerné à Romina Scarpeccio et le prix du jury professionnel, avait été attribué à (No) Smoking  et à  Nanduti & Iponée, pour la conception et la réalisation d’une silhouette de prêt-à-porter. En guise de récompense, les Ateliers de Paris, partenaires de cet évènement offraient un accompagnement économique aux lauréats tandis que Le Printemps Nation mettait à la disposition des lauréats un espace de vente personnalisé. Cet espace est actuellement ouvert et propose, jusqu’à la fin du mois de décembre, les trois univers des créateurs. Lire la suite