Un été 2012 simple, coloré et vintage

Forum Intersélection été 2012 - Photo Hélène Denamps

A l’occasion du salon Intersélection, les courants de l’été 2012 sont décryptés par Sylvie Maysonnave, chargée de l’élaboration des tendances d’Eurovet.

Coloré, subtil , simple, frais, délicat, fluide et ultra-léger pourraient être quelques uns des mots clés, qui résument les prochaines collections de prêt-à-porter pour la distribution organisée et les enseignes de mode. L’analyse des collections des exposants et des créateurs de la fashion week (New-York, Londres, Milan et Paris) fait apparaître un juste équilibre entre moins de décoration, et plus de travail de coupe avec une attention toute particulière portée aux finitions des vêtements. Lire la suite

Publicités

Le flagship Uniqlo Opéra fête son premier anniversaire

Anniversaire Uniqlo Opéra - Photo Hélène Denamps

Impossible de passer au travers de l’affichage promotionnel à la station Auber. Les stickers recouvrent la moindre surface disponible pour annoncer les petits prix de l’opération. Les fameux coloramas de pulls en cachemire sont proposés à partir de 49, 90€.

Lire la suite

Soldes flottants sur le gril de la sincérité

Vitrine Burton - Photo Hélène Denamps

Une table ronde s’est tenue sur les soldes flottants au dernier salon du prêt-à-porter. L’occasion de rassembler Charles Melcer, Président de la fédération nationale de l’habillement, Jean-Pierre Mocho, Président de la Fédération Française du Prêt-à-porter féminin, Jean-Pierre Fabre, Président de la fédération nationale des détaillants de chaussures de France, Patrick Aboukrat créateur d’ Abou D’Abi Bazar et Robert Bréhon, Président de l’union régionale de l’UFC-Que Choisir. Lire la suite

Le contrat entre Kate Moss et Mr Green passe au rouge

Top Shop: hommage à Kate Moss - Photo Hélène Denamps

La 14ème collection signée Kate Moss pour l’enseigne Top Shop fait déjà figure de collector. La nouvelle est tombée ce matin. Après  trois ans de fructueuse collaboration, le contrat entre Kate Moss et le groupe Arcadia dirigé par le milliardaire Philip Green prend fin le mois prochain.

Lire la suite

AllSaints Spitafields : industriel, rock et vintage

AllSaints à Westfield London - Photo Hélène Denamps

Si l’architecture commerciale fait partie de la stratégie des enseignes, la chaîne britannique All Saints, en est un fervent défenseur. En associant de point de vente et point d’image forte, elle revendique un savoir-faire, une vision, un métier, une symbolique de marque renforcée par des signes distinctifs. Dans un décor industriel fin de siècle, la marque AllSaints créée en 1994, en pleine ère Brit Pop, n’est pas prête d’en découdre. Les couturières et petites mains ont disparu. Seules persistent les machines à coudre Singer accolées aux  murs et aux vitrines. Dans le registre de l’accumulation, ces machines anciennes sont à la marque AllSaints, ce que les violons étaient au sculpteur Arman. Un code identitaire. Lire la suite

Back to school au BHS London

Photo Hélène Denamps

La rentrée des classes bat son plein et la concurrence est importante pour l’offre des uniformes scolaires britanniques. Le magasin BHS, situé sur Oxford Street, prépare une campagne nationale et utilise des arguments de choc, pour attirer le chaland. Au prix de £3 (environ 4 €), les écoliers peuvent être rhabillés pour la saison. Difficile de trouver plus accessible. Mais ce qui est le plus étonnant, c’est le slogan à caractère patriotique : « fit the nation ». Une signification double. Première possibilité, ce mini  budget est digne de la nation. La nation pouvant prendre la signification du pays à unité territoriale, historique, linguistique et économique (c’est la crise pour tous). Deuxième possibilité, ces vêtements vont à ravir (fit) à la nation dans le sens de la communauté humaine. En conclusion, les conditions son réunies pour convaincre à l’achat parents et écoliers.

Dysfashional, le manifeste pour la mode à venir

IMG_3695_18_1

Exposition Dysfashional - Photo Hélène Denamps

Après une étape au Luxembourg en 2007, puis à Lausanne en 2008, l’exposition Dysfashionable, fait une halte au passage du Désir à Paris. Consacrée à la mode, Dysfashionable, n’expose ni vêtements, ni tendances, mais nous entraîne dans l’imaginaire de créateurs de mode. Ces créateurs de tous horizons ont été invités à présenter des projets, qui donnent de la mode une vision d’expérimentation. Comme l’indique Luca Marchetti, l’un des commissaires de l’exposition : « on voit de plus en plus souvent apparaître des cas d’hybridation, c’est-à-dire des créateurs de mode, qui développent non pas une réflexion artistique au travers du vêtement, mais une véritable recherche artistique parallèle ». C’est donc cette zone d’hybridation, entre art contemporain et mode, qui est mise en scène avec brio Lire la suite